RDC : « Il ne faut pas conditionner la désignation des animateurs de la CENI à la réforme de sa structure. », Jeanine Mabunda

La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, a remis en cause, ce mardi 30 juin, dans une correspondance, le conditionnement des dirigeants de la centrale électorale à sa propre réforme structurelle.

« Il ne faut pas conditionner la désignation des animateurs de la commission électorale nationale indépendante à la réforme de sa structure. », lâche la patronne de la deuxième institution du pays.

En poursuivant qu’elle ne peut pas satisfaire aux demandes des gens de procéder aux réformes de l’institution électorale avant la désignation de ses nouveaux animateurs.

Par ailleurs, certains membres de la société civile estiment que la présidente de la chambre basse du Parlement aurait rompu son devoir d’être la représentante du peuple.

Il sied de souligner que le Comité laïc de coordination et l’Église du Christ au Congo sont vent débout contre la désignation d’un certain Rostand Malonda pour prendre le fauteuil de Corneille Nangaa à la tête de la CENI.

Hervé Kabwatila

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

%d blogueurs aiment cette page :