Les journalistes victimes des agressions des militants de l’UDPS : Une double plainte initiée par l’UNPC contre les actes de violences dont les journalistes ont été victime

l’Union Nationale de la Presse Congolaise (UNPC) déplore fermement tous les actes de violences dont ont été victimes les journalistes, en marge des manifestations organisées le 24 juin par les militants de l’UDPS et porte plainte contre l’UDPS et inconnu.

Le président National de l’Union Nationale de la Presse Congolaise (UNPC) Kasongo Tshilunde a dans une conférence tenue ce lundi 29 juin 2020 qq annoncé une plainte contre l’Union pour le Progrès Social (UDPS) et inconnu pour les agressions dont certains journalistes ont été victimes.

Il s’agit des journalistes Jean Marie kasamba, Bassa et Claude Molisho.

“Au nom de l’UNPC, nous avons décidé de porter plainte contre inconnu pour le cas de Jean-Marie Kassamba et Claude Molisho, une deuxième plainte contre l’UDPS parce que Jean-Marie Bassa a été brutalement agressé au siège de l’UDPS…” déclare le Président de l’UNPC

Au regard de tous ces incidents, Kasongo Tshilunde invite les responsables des partis politiques a encadré leurs militants.

“C’est ainsi que nous avons instruit pour préparer ces deux plaintes. Et en même temps, il faut que les partis politiques prennent leurs responsabilités pour encadrer leurs militants.” conclut-il.

Ces manifestations organisées le 24 juin 2020 par les militants de l’UDPS exigeant le retrait des propositions de lois Minaku et Sakata ont causé plusieurs dégâts matériels et des interpellations.

Grâce Bolakongo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

%d blogueurs aiment cette page :