RDC/Sud-Kivu : Dr Denis Mukwege en proie à des menaces de mort et d’assassinat

Le prix Nobel de la paix RD Congolais, le docteur Denis Mukwege, a alerté l’opinion, ce vendredi 31 juillet, via son compte Twitter, qu’il subit depuis un certain moment, des menaces de mort par des inconnus.

« Depuis 2012, après deux tentatives d’assassinat, je continue à recevoir des menaces de mort. Je vis dans mon hôpital sans pouvoir en sortir, sauf lors de mes voyages à l’étranger. », a fait savoir le célèbre gynécologue congolais, Dr Denis Mukwege.

Avant de poser la question à ses détracteurs :
« Qui a intérêt à m’assassiner ? », s’est-il interrogé.

Après les attaques contre la population dans la localité de Kipupu au Sud-Kivu par les milices, l’homme que le commun des mortels surnomme « Le réparateur des femmes » violées à l’Est de la RD Congo, le docteur Denis Mukwege, est monté au créneau pour condamner ces tueries perpétrées par ces rebelles. Il ne cesse d’exprimer son désarroi à ces barbaries.

En effet, ces déclarations attirent de plus en plus de haine envers le prix Nobel congolais, Denis Mukwege. Dans la foulée, il multiplie des sorties médiatiques, ces jours-ci, pour dénoncer ces menaces dont il est victime.

Le gynécologue de l’hôpital de Panzi a annoncé qu’il serait « menacé » d’assassinat, en raison de la lutte qu’il compte entamer dans l’Est du pays.

Signalons que, cette alerte de Denis Mukwege sur son « assassinat » intervient quelques jours après les massacres des civils à Kipupu dans la province du Sud-Kivu.

Outre les affres de la guerre, cette partie Est du pays est en proie à des attaques et menaces des rebelles, au fil des jours, des semaines, et des années.

Hervé Kabwatila

A la Une

Assemblée nationale: la plénière du jour est suspendue et va reprendre ce mercredi à 11h

La séance plénière qui était prévue ce mardi pour examiner la motion contre le premier ministre Sylverstre Ilunga Ilunkamba vient d'être suspendue et va...
- Advertisement -

RDC: la présidente de l’Éthiopie est à Kinshasa

La présidente de la République démocratique et fédérale d'Éthiopie, Salhe-Work Zewde, est arrivée ce mardi 26 janvier à Kinshasa pour des consultations bilatérales et...

RDC/JUSTICE: Willy Bakonga, ministre de l’EPST serait interdit de quitter le pays

Une requis l’anonymat a renseigné ce mardi 26 Janvier que le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga serait interdit de...

Kinshasa/UNIKIN : La reprise des cours partiel annoncé ce mardi 26

Le Ministre de l’enseignement superieur et universitaire (ESU), Thomas LUHAKA a signé en date du 21 janvier 2021 dernier, la note circulaire n°020 relative...

Related news

Assemblée nationale: la plénière du jour est suspendue et va reprendre ce mercredi à 11h

La séance plénière qui était prévue ce mardi pour examiner la motion contre le premier ministre Sylverstre Ilunga Ilunkamba vient d'être suspendue et va...

RDC: la présidente de l’Éthiopie est à Kinshasa

La présidente de la République démocratique et fédérale d'Éthiopie, Salhe-Work Zewde, est arrivée ce mardi 26 janvier à Kinshasa pour des consultations bilatérales et...

RDC/JUSTICE: Willy Bakonga, ministre de l’EPST serait interdit de quitter le pays

Une requis l’anonymat a renseigné ce mardi 26 Janvier que le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga serait interdit de...

Kinshasa/UNIKIN : La reprise des cours partiel annoncé ce mardi 26

Le Ministre de l’enseignement superieur et universitaire (ESU), Thomas LUHAKA a signé en date du 21 janvier 2021 dernier, la note circulaire n°020 relative...
- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

%d blogueurs aiment cette page :