RDC/CENI : Les 13 personnalités signataires de la lettre du 11 juillet, préconisent des reformes consensuelles

0
374

Les 13 personnalités signataires de la lettre du 11 juillet, ont échangé avec le bureau de la commission électorale nationale indépendante (CENI), ce jeudi 30 juillet, au siège de la CENI.

Ces personnalités ont voulu avoir le point de vue des membres de la CENI sur l’épineux problème de la réforme électorale. Cette question, du reste, provoque des dissensions au sein de la sphère politique congolaise.

Ayant également fait partie de la délégation de ces treize acteurs sociaux et politiques, le député national, Delly Sessanga, a laissé entendre, dans une interview accordée à la presse, à l’issue de cet entretien.

« Le groupe des 13 a amorcé les contacts avec les différentes institutions de la République. Nous avons commencé avec le Chef de l’État, et aujourd’hui nous sommes à la CENI, pour écouter ses membres sur des réformes que nous voulons consensuelles. », a déclaré Delly Sessanga.
Avant de poursuivre, la centrale électorale est une source importante parce que c’est elle qui organise les élections, c’est l’organe technique de l’État.

« Il était important que dans cette démarche nous puissions avoir leur point de vue sur le prochain processus électoral et des réformes que nous envisageons. », a-t-il renchéri.

Ces 13 signataires de la lettre du 11 juillet, un document qui appelle à un consensus national sur les échéances électorales à venir, ont promis d’enclencher également des démarches afin de rencontrer les présidents de deux chambres du Parlement ainsi que les membres des coalitions Lamuka et du Cap pour le changement (CACH). Ces deux structures politiques qui sont vent débout contre l’actuel putatif successeur de Corneille Nangaa, en la personne de Ronsard Malonda.

Grâce Bolakongo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici