Daniel Mbau sur le dépôt de loi sur la dot: « Les fiançailles sont dissoutes 12 mois après lorsque les futurs époux sont dans l’impossibilité de contracter le mariage »

0
97

Le député Daniel Mbau a déposé sa proposition de loi ce mercredi 21 juillet à l’Assemblée nationale, fixant la dot à 500 dollars américains en milieux urbains et 200 dollars américains en milieux ruraux.

L’élu de la circonscription électorale de Mont-Amba souhaite que si l’époux ne parvient pas à réunir la somme d’argent demandé par la belle famille en durée de 12 mois renouvelable une fois les fiançailles sont dissoutes.

« Les fiançailles sont dissoutes 12 mois après lorsque les futurs époux sont dans l’impossibilité de contracter le mariage. Elles peuvent être renouvelées pour la même durée lorsqu’il n’y a ni faute ni abstention coupable », a déclaré le député Daniel Mbau.

En poursuivant son speech, l’élu du Mouvement de Libération du Congo (MLC) parti cher à Jean-Pierre Bemba, propose aussi à la belle famille de ne pas exagérer sur la liste des biens demandés dans la facture.

« Hormis la liste des biens à donner suivant les coutumes des époux, la dot ne peut dépasser 400.000 francs en milieux ruraux et 1.000.000 francs congolais en milieux urbains », a-t-il souligné.

Signalons que l’approbation de cette loi à l’Assemblée nationale par les parlementaires va résoudre de nombreuses difficultés que rencontrent les hommes lors du versement de la dot. Cette proposition de loi crée des vives réactions au sein de la société congolaise.

Hervé Kabwatila

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici